Esbinote

(Peintre)

Esbinote depuis quinze ans a créé un monde où son travail est le discours de son abstraction sensorielle. Il comprend l’humain comme une station sensorielle qui reçoit, transforme et émet des informations. En tant qu’antenne qui reçoit, les sens reçoivent et transforment cette information qui, lorsqu’elle est traitée par la personnalité, crée, se transformant à chaque fois qu’une histoire de vie est forgée et à son tour cette histoire façonne le les gènes qui le composent.

Dans son travail, cette idée est un pilier. La nature est le pourvoyeur de stimuli, soit sous sa forme la plus sauvage, soit sous celle transformée par l’homme et son activité sociale. La nature génère du travail.

Elle se reproduit à partir d’elle et devient quelque chose de nouveau, dans un cycle infini.

¿Comment aborder la façon dont la nature se génère? Esbinote décide de répondre à cette question explorer la dualité, une dualité qui dans son état le plus primitif est envisagée.

[/column]