SotoBis est une galerie nomade qui joue le rôle de plate-forme de gestion et de services aux artistes. Nomade parce qu’elle n’opère pas dans un espace défini ou permanent, cherchant à fonctionner de manière flexible et sans liens géographiques, c’est un espace sans limitation qui s’adapte aux époques et aux besoins des artistes et fondateurs sans restriction physique, ce qui implique l’engagement de responsabiliser les artistes, de créer un public et d’encourager la prospection dans les villes où les espaces d’exposition et de commercialisation sont limités. En outre, la galerie SotoBis souhaite exposer des artistes sud-américains dans des villes d’autres continents déjà dotées d’espaces et de galeries spécifiques.

SotoBis  a ouvert ses portes au public colombien, dans le cadre de la cinquième édition de la foire culturelle BARCU, dans le quartier de La Candelaria à Bogotá, le 24 octobre 2018, avec  cinq artistes  professionnels et deux artistes émergents.

José Soto

Né à Saint-Germain en Laye (France) en 1959, José Soto y  vit jusqu’en 1984, année ou il se lance dans la peinture, alliant  sa passion à l’amour du mouvement et de l’aventure. Il passe alors tout son temps à voyager pour vendre ses peintures, d’abord en France puis dans de nombreux pays d’Europe avant de se lancer à la conquête de l’Amerique du sud et du nord.. En 1999 il installe son atelier au Mexique sur un rocher face à l’océan Pacifique ( Mazunte – Oaxaca) tout en continuant à exposer son travail dans les galeries qui le représentent. ( Paris, Brussels, Berlin, Hambourg, Vienne, Bâle, Dubai.

 Il y reste jusqu’en 2004 ou il décide de quitter la peinture pour passer de l’autre côté du miroir et devient galeriste aux Sablons à Brussels, ce nouveau challenge le passionne et les projets ne manquent pas. Galeriste, initiateur de foires d’art, gestionnaire de liens artistiques, directeur et promoteur de différentes galeries,  Il  passe alors beaucoup de temps entre l’Europe et les USA pour vendre et promouvoir les artistes dont il s’est entouré.

Parmi les projets les plus importants développés par José Soto, figurent la gestion et la fondation du centre d’art FuturArt,  la galerie Soto à Bruxelles; la promotion de l’art racial africain, à travers le projet Artrip, qui a introduit les artistes européens dans l’art ethnique africain, permettant ainsi un échange culturel et artistique avec des peintres locaux du Sénégal; la direction artistique de Private View,  la galerie Europart à Asheville (USA), la participation à de nombreuses foires d’art. En 2008 il s’établi à Miami d’où il continue à participer à des foires et salons sur la côte Est, Depuis 2017 José Soto est en Colombie pour promouvoir le siège de la fondation française SotoBis avec laquelle il entend promouvoir une nouvelle approche culturelle dans le pays.